Book reviews, Design, Performance

Et si partager vos bénéfices vous en faisait gagner davantage?

La performance des entreprises dépend de plusieurs éléments. Le premier ? son capital humain. Le plus important ? Son capital humain. Oui bien sûr il faut mettre en place le Lean Manufacturing pour minimiser les pertes. Evidemment, il convient de faire ses réconciliations bancaires qui permettent d’avoir une visibilité sur ses entrées et sorties de liquidités.  Bien sûr les opérations doivent être organisées et optimisées. Mais au final, toutes ces tâches doit être exécutées par des personnes consciencieuses et compétentes. Ainsi, tout repose sur le capital humain de l’entreprise.

« La manière dont vous traitez les employées en interne détermine comment ils traitement les personnes [clients, fournisseurs etc.] en externe »

«La manière dont vous traitez les employées en interne détermine comment ils traitent les personnes en externe» #upgradeyourself
La série de septembre est assez éclectique. Nous couvrons plusieurs sujets qui ont trait à la performance de l’entreprise: marketing, opérations, gestion de la trésorerie. Comme d’habitude nous partageons nos lectures sur le sujet. Ce mois-ci, le livre de Jack Stack, A Stake in the Outcome. Le livre n’a pas été traduit en français, mais le titre veut dire en gros « un enjeu dans les résultats », et présente comment lorsqu’on donne une voix aux employés ils se sentent responsables des résultats obtenus par l’entreprise.

Book Review: A Stake in the Outcome, Jack Stack

A Stake in the Outcome - Book coverJack Stack est le fondateur et CEO d’une entreprise privée Américaine, SRC Holdings, qui fait autour de $450 millions de chiffre d’affaires annuel. SRC a commencé comme usine de reconditionnement de moteurs diesel. Devant les difficultés que la maison mère Harvest International avait à faire tourner le business, Jack et certains de ses collègues ont décidé de racheter leur usine pour leur propre compte et d’en faire une entreprise à part.
La philosophie de Jack Stack était au début, et à continuer à le rester, que les employés devaient être propriétaires : après tout, pourquoi créer toute cette valeur et qu’elle parte aux actionnaires plutôt qu’aux personnes qui travaillent tous les jours dans l’entreprise ?  

Pourquoi UPgraders lit ce livre ?

SRC Holdings a débuté comme une petite entreprise, et a été prise en main par des cadres « normaux », relativement inexpérimentés. L’entreprise a connu depuis ses début en 1983, une croissance phénoménale, et créé un système de management qui a été cité et reconnu par les plus grands penseurs en Management. L’approche managériale, mais surtout ce que M. Stack a appris pour pouvoir passer de directeur d’usine à DG d’un conglomérat, sont des leçons utiles pour les entreprises qui veulent être performantes. Plusieurs articles et sondages montrent un lien positif entre la satisfaction des employés et les performances financières de l’entreprise. SRC a trouvé un moyen de susciter l’engagement des employés, et l’entreprise a ainsi obtenu des résultats extraordinaires : d’une petite entreprise de 119 personnes, à 1200 ; d’une entreprise au bord de la faillite à une holding de 60 compagnies ; des pertes initiales à une croissance du prix de l’action de 360 000%. Nous avons discuté de la difficulté à impulser le changement des employés donc devant un livre qui semble indiquer que l’auteur a réussi à promouvoir une mentalité différente, nous avons évidemment voulu savoir ce que Jack Stack sait que les autres entreprises ne savent pas.  

Engagement des employés, Performance des entreprises

L’institut de recherche Gallup a compilé en 2016 une méta-étude l’engagement des employés au travail. Etude effectuée sur plus de 70 pays, elle démontre clairement la relation entre l’engagement des employés au travail, et les performances de l’entreprise. Les questions posées par Gallup sont assez simples, et vont de : est-ce que les attentes sont claires à est-ce que vous avez le matériel nécessaire pour travailler. Les meilleures équipes ont des clients plus satisfaits, moins d’accidents au travail, moins de petits larcins, etc. Et le manageur est responsable de 70% de cet engagement des employés. Dans nos petites entreprises locales, le manageur est très souvent le DG, le fondateur de l’entreprise. C’est donc à lui/elle qu’incombe la lourde tâche de créer un environnement où les équipes seront épanouies. Ainsi gérées, ces équipes pourront donner le meilleur d’elles-mêmes et augmenter les performances l’entreprise. Jack Stack, dans A Stake in the Outcome, explique simplement sa manière à lui d’avoir instauré cette culture d’entreprise où les employés sont engagés, satisfaits, et donc performants.  

Comment rendre l’entreprise plus performante

Les entreprises enferment souvent les employés dans des silos. Par conséquent, ils n’ont pas l’opportunité d’avoir une vision globale de l’entreprise. Or, celle-ci permettrait aux employés d’anticiper un certain nombre de problèmes.  
  • « Donner une éducation continuelle en business aux employés permet qu’ils se sentent investis et contribuent mieux à la construction de l’entreprise »
Demander à des employés de comprendre les contraintes des manageurs et les enjeux financiers de l’entreprise n’est pas possible. Par contre, on peut leur donner une éducation managériale et financière. Ainsi armés ils contribueront mieux au succès de l’entreprise.  
  1. La bonne structure financière est importante
  2. Le choix des dirigeants doit être judicieux
  3. La composition du conseil d’administration doit correspondre aux aspirations de l’entreprise et apporter une valeur ajoutée
  4. Un pacte d’actionnaires solide permettra d’avoir une relation claire avec ses actionnaires
  5. L’anticipation de la sortie des actionnaires, est cruciale pour la survie de l’entreprise. Il y aurait presque toujours des « divorces », mais les clauses prénuptiales doivent être négociées dès le départ.
  • « Le succès est une série d’échecs gérables »
Les dirigeants doivent se rendre compte qu’il y aura forcément des échecs.  Donc il faut être armé de patience, et de mécanismes de contingence pour gérer les inévitables échecs.

Au final

  • Vous devez vouloir
Quel que soit le système mis en place, au final il faut que les gens aient eux-mêmes envie de réussir. Et vous ? Travaillez-vous dans une entreprise ultra-performante ? Commentez ci-dessous ou sur LinkedIn.com/company/upgraderspro #upgradeyourself

Author


Avatar

Ingrid Nya Ngatchou

Ingrid est convaincue que les entreprises locales peuvent passer à une vitesse sUPérieure. Professionnelle aguerrie, avide lectrice, elle partage avec les chefs d'entreprises et cadres ses connaissances.